Jimmy Vienot, champion d’Europe et meilleur athlète de la compétition !

Après ce fabuleux championnat d’Europe que nous a fait vivre l’équipe de France de muaythaï, nous avons posé quelques questions à Jimmy Vienot, fraichement champion d’Europe des -75kg et élu meilleur athlète masculin de la compétition ! Rien que ca !

 

  1. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle donc Jimmy Vienot, j’ai 23 ans, j’habite et je m’entraine à Montpellier, dans mon club du « Starboxing ».

J’ai commencé la boxe à 13 ans et je suis passé « pro » 5 ans plus tard, à 18 ans.

Concernant mon palmarès, j’ai 85 combats à mon actif : 64 victoires dont 35 par KO et 21 défaites. Je suis 4 fois champion d’Europe et 2 fois champion du monde.

 

  1. D’où est venue cette passion pour le muaythaï ?

Assez turbulent étant jeune j’ai dû me canaliser et c’est comme cela que j’ai choisi la boxe. J’ai commencé dans une salle, dans mon quartier, c’est là que j’ai rencontré mon coach, Dédé. Aujourd’hui, il est toujours à mes côtés !

 

  1. Cela faisait quelques années maintenant que tu n’avais pas été en Equipe de France, que signifie cette nouvelle sélection ?

C’est un honneur pour moi de faire partie de cette sélection. C’est important pour moi car l’Equipe de France représente beaucoup et c’est une valeur sure ! Je remercie d’ailleurs la FFKMDA de m’avoir fait confiance !

 

  1. Tu étais opposé à un grand champion en finale, tenant du titre aux derniers Jeux Mondiaux, le biélorusse Vital Hurkou, comment as-tu préparé ce combat mentalement et physiquement ?

Pour moi, il fallait que je le batte coute que coute, j’avais tout à perdre.

Je voulais absolument avoir la médaille d’or, dans ma tête c’était « tout ou rien ». Forcément pour la finale j’étais plus stressé que les autres combats mais je suis resté très concentré sur mon objectif.

 

  1. Tu es un habitué des galas, la préparation est certainement différente de celle d’un championnat international, où tu as plusieurs combats dans une durée plus ou moins courte, quelles sont les différences dans ta préparation ?

Ma préparation a été légèrement différente. Il a juste fallu s’habituer et s’adapter au format des compétitions amateurs. Par exemple, au niveau des protections, car en « pro » il n’y en a pas. Et bien sur, il y avait plus de débit, il faut s’habituer à enchainer plusieurs combats comme ça et être régulier sur notre hygiène de vie car la pesée, c’est tous les jours !

 

  1. Que t’apporte ce titre de champion d’Europe ?

Ce titre m’apporte une grande fierté personnelle bien évidemment. De plus, j’ai été élu meilleur athlète de la compétition, c’était la cerise sur le gâteau !

 

  1. Quels sont tes prochains grands rdv ?

Mon prochain combat est programmé le 23 août 2018, à Bangkok, au « Best of Siam 13 », pour la ceinture WMC.

 

  1. Quels sont tes objectifs pour la saison 18/19 ?

Mon objectif est toujours le même et n’a pas changé : être le meilleur !