LES FRANÇAIS S’IMPOSENT AUX ARAFURA GAMES 2019

L’équipe de France Muaythaï s’est imposée lors de cette compétition. En jeu pour certains, la qualification aux Jeux Mondiaux 2021 ! 

Chose faite pour Anaelle Angerville (-57kg), qui a surclassé ses adversaires à chaque combat. Elle termine d’ailleurs meilleure athlète féminine ! Une consécration pour Anaelle qui multiplie les succès ces derniers temps.

Après une demi-finale (quasi) parfaite face à un vietnamien, Lorenzo Sammartino (-63,5kg) s’incline en finale contre un ukrainien redoutable. Pour une première en classe Elite, Lorenzo a prouvé qu’il avait les armes pour faire partie de l’Equipe de France.

Nora Cornolle s’incline quant à elle en demi-finale. Elle ramène cependant une magnifique médaille de bronze, qui s’ajoute au compteur français.

Quentin Alhamdou perd son combat en quart de final.

 

“Anaëlle Angerville connaît une année 2019 exceptionnelle. Que ce soit chez les pros ou en équipe de France, elle multiplie les succès et le dernier en date était il y a quelques heures en Australie aux Arafura Games (compétition reconnue par l’IFMA). Outre la médaille d’or obtenue dans sa catégorie, elle a également été élue meilleure boxeuse de la compétition. La lyonnaise ne s’arrête plus en Muaythai comme en K-1 elle repousse à chaque fois ses limites, se positionnant comme le leader de l’équipe de France de par ses résultats. Elle offre une médaille de plus à la France qui peut tirer un bilan positif de la compétition avec 3 médailles sur 4 athlètes engagés. Emmenée par Fred Dejonghe et Riad Farjallah, les entraîneurs de la sélection, la France a su une fois encore prouvée qu’elle savait formé des compétiteurs capables de rivaliser lors des grandes compétitions internationales.” Fightinfos

 

 

X