Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

LE SANDA, Boxe chinoise

 散打 – COMBAT LIBRE

ÉLÉMENTS D’HISTOIRE

Le Sanda est une déclinaison sportive et moderne des pratiques martiales chinoises très anciennes. On trouve des traces de son origine durant la dynastie Qin (221 à 206 avant J.C.) dans les combats libres qui se déroulaient sur une aire de combat : le Lei Tai 擂台, très proche de la plateforme qui prévaut aujourd’hui dans les tournois officiels (le Sanda se pratique aussi sur ring). Mais ce n’est que dans la première moitié du XXe siècle que le Sanda est systématisé par l’armée chinoise qui inaugure son premier programme d’entraînement militaire de combat corps à corps.

La réglementation sportive du Sanda est élaborée dans les années 1980 dans le but d’adapter cette pratique martiale à l’efficacité redoutable en sport de compétition permettant l’expression des techniques martiales chinoises tout en garantissant l’intégrité physique du compétiteur.

ÉLÉMENTS DE RÉSULTATS

La France a  acquis une réputation de grande nation du Sanda depuis 2007. Elle s’est illustrée notamment au championnat du monde de 2009 à Toronto avec Moussa NIANGANE (-90 kg), premier champion du monde français.

ÉLÉMENTS DE TECHNIQUE

Le Sanda (appelé encore Sanshou, dans de nombreux pays) se distingue des autres sports d’opposition par la surface originale utilisée, appelée « plateforme », de 8 mètres sur 8, surélevée à 80 cm du sol, et entourée d’un matelas de protection contre les chutes ainsi que de l’utilisation combinée des 4 techniques de bases pieds, poings, saisies, projections, propres aux arts martiaux chinois :

 

Da (techniques de percussions, de frappes)

             Tui (techniques de déséquilibres)

             Shuai (techniques de luttes, de projections)

             Na (Techniques de saisies, de clés)

 

Les compétiteurs, équipés de gants, plastrons et casques, s’affrontent dans une même catégorie de poids en deux rounds gagnants de deux minutes de temps effectif. Le KO est autorisé.

Le comptage des points – Les grands principes :

 

– Coup de pied exécuté au-dessus de la ceinture avec puissance et précision : 2 points

– Coup de pied exécuté au-dessous de la ceinture avec puissance et précision : 1 point

– Coup de poing au corps et à la tête : 1 point

– Projeter l’adversaire au sol sans tomber : 2 points

– Projeter l’adversaire mais tomber en même temps : 1 point

– 2 projections en dehors de la plateforme : Round gagné

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.